Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 13:48

Il faisait nuit, une nuit plus noire que l’encre de chine. C’était la phrase que lut Allège dans un livre numérique sur son Ipad et qui correspondait drôlement à la nuit du quinze mai. C’était une coupure d’électricité dans toute la ville de Longwy sur la ligne frontière France-Belgique. Les habitants de cette région commencent à prendre du plaisir à ces coupures qui coïncident avec les travaux de promotion de l’infrastructure et qui couvrent leurs instants de charme sombre. Le dimanche fut l’anniversaire d’Allège. Elle invita ses amis comme l’aurait fait une belle jeune adolescente aimée par tous. «Dans une heure Muraille, Poterne et Mazette, mes amies préférées seront là » s’écria Allège en sursautant les escaliers qui mènent à sa chambre.

Clochette, porte et fenêtre vibraient au rythme de la cohue des invitées. Les baisers et les étreintes se heurtaient dans l’espace féerique de la fête à qui voulait en prendre. Allège vérifia avec son regard explorateur les visages joyeux à la recherche des trois petites sœurs. La curiosité s’empara de son cœur quand elle scruta les mains de Mazette de qui elle n’attendait pas de présent, elle qui était l’orpheline pauvre de la région. Durant la fête, l’esprit d’Allège ne voyait ni le bracelet offert par Muraille ni la montre Bluetooth importée par Poterne d’Allemagne. Il essayait de comprendre d’où pouvait venir le petit poste de télé au couleur d’acajou. « Je ne voulais pas venir les mains vides comme lorsque tu as eu tes treize ans, j’ai dérobé l’objet de la cave de grand-mère » répliqua Mazette.

Le départ de la foule fut peut-être précipité par l'envie curieuse de la petite Allège d'aller tout de suite explorer le cadeau de Mazette. Dans sa chambre, enfermée, elle branche le petit poste de télé noir et blanc. A sa surprise, un signal d'alimentation en cours s'allume sur un vert clair et l'écran alterne entre le blanc et le noir. Allège, habituée au rythme de la 4G, au processeur i7 et aux son et image numériques se lassait après plusieurs tentatives et rejoignit son lit.
Le matin au collège, Allège avait pris un caractère bizarre. Elle anticipa les paroles de tous : ses amies, ses professeurs, elle fut même la première à avoir terminer, à l'atelier d'écriture, la composition de sa nouvelle Noir & blanc. Allège tirait ce dynamisme inouï du rêve de la veille; à la seizième tentative la télé s'allume et diffuse en continu le programme de tout le quotidien du lendemain. Allège se plaisait à ce jeu et se prêtait volontiers à cette série de rêves. Au retour à sa maison ce jour-là, elle trouva sur la table du hall une grande surprise: sa mère avait échangé le poste noir et blanc contre un robot parlant apporté par un chiffonnier de passage.

Partager cet article

Repost 0
Published by prof.fr
commenter cet article

commentaires

Cours