Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
un compteur pour votre site

        Bonne Justice


C'est la chaude loi des homme
Du charbon ils font du feu
Du raisin ils font du vin
Des baisers ils font des hommes

C'est la dure loi des hommes
Se garder intact malgré
Les guerres et la misère
Malgré les dangers de mort

C'est la douce loi des hommes
De changer l'eau en lumière
Le rêve en réalité
Et les ennemis en frères

Une loi vieille et nouvelle
Qui va se perfectionnant
Du fond du cœur de l'enfant
Jusqu'à la raison suprême.

Bonne Justice,
Paul Éluard, (1895-1952)


Introduction


     La loi, un ensemble de règles qui s'impose à tous, qui a été votée par nos représentants, les parlementaires. La loi fixe des règles précises, la liberté individuelle, le temps de travail, les sanctions des délits. "Au nom de la loi je vous arrête", je vais vous présenter au juge. Une bonne Justice est-elle possible qui satisfasse les deux parties, l'offenseur comme l'offensé ? Il y a des lois douces, chaudes mais aussi dures, des lois vieilles, nouvelles. Comment une justice peut elle être bonne dans toutes les conditions ?


1- Il n'y a pas de bonne justice


    Non il n'y a pas de bonne justice, car chacun en a sa propre définition selon des idées reçues, ses goûts, ses valeurs. Eluard nous précise la chaude loi des hommes, un ensemble de liens sociaux non définis qui régit certaines activités ou certains comportements autour d'une idée ou d'un travail. C'est un thème favori du parti communisme, une sorte d'apologie d'un communautarisme sans d'autres loi que l'affection et la chaleur de ses participants. C'est l'image d'une espérance, de vendanges collectives entre voisins, d'assistance, de bénévolat, de prêts, de fraternité. Puis il y a la dure loi des hommes, les nécessités de la vie, la compétition, la concurrence, les jalousies, qui rendent certaines choses difficiles voire très conflictuelles. Il y a des guerres entre États, parfois des guerres civiles dans un même État. Des médiateurs, des observateurs essaient bien de trouver des solutions mais elle sont rarement applicables. Dans ce monde de guerres et de misère, il est bien difficile d'une part de rester vivant mais aussi de rester neutre, on s'emporte devant des situations que l'on trouve injustes. Eluard s'engagera plus profondément en politique après la guerre d'Espagne. Enfin la douce loi des hommes, une sorte d'accord amiable dans la réalisation de certains projets. Cet accord amiable est souvent le résultats de conciliations, de concertations entre des parties adverses, chacun avançant ses arguments. Les ennemis deviennent frères. Cette justice douce est souvent recherchée dans les conflits familiaux, ou les conflits du travail, un médiateur essayant toujours dans un premier temps de réconcilier les parties, de recoller les morceaux. Ce conciliateur neutre essaiera cependant de trouver des solutions appropriés ou une juste réparation.


2- A chacun sa justice


   On dit souvent qu'une bonne justice est indépendante, impartiale, neutre. Mais on ne peut condamner que selon une échelle de valeurs, de peine. Eluard a écrit son poème en cercles concentriques, une image de perfection, de boucle achevée, ronde, sans aspérité. Il croit en la perfectibilité de l'homme, en l'amélioration de ses rapports avec autrui et pense que la loi nouvelle sera comprise et acceptée de tous. Fruit d'un large consensus, la nouvelle loi sera neutre, pure et la justice rendue mettra en lumière l'argument, la raison suprême. Elle s'imposera naturellement.


Conclusion:


    En reprenant les anaphores avec "c'est", "du" pour nous présenter les différents liens qui unissent les hommes, Eluard nous donne sa propre vision de l'évolution de l'humanité, un monde plus fraternel, plus humain, plus juste. Il avait compris que toute injustice ou tout sentiment d'injustice ne pouvait que conduire à des conflits. Il croit en la nature humaine et une amélioration des lois régissant les États pour le bien de leurs citoyens et le bien général. L'histoire lui donne hélas bien tort.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Cours